Tout sur la loi Monuments Historiques

Il s'agit d'un solution qui date de 1913 et dont le but est d'offrir une réduction d'impôt importante pour pousser les gens à investir dans la sauvegarde des monuments historiques. Il s'agit d'un dispositif disponible uniquement en France et dans certaines zones. C'est une excellente opportunité mais il faut forcément respecter plusieurs conditions pour développer des avantages. Et nous allons donc analyser tout ça afin que vous puissiez tout comprendre à propos de cette solution.

Pour quelles raisons investir en loi Monuments Historiques ?

Le premier point c'est que c'est tout simplement la solution qui offre la plus grande réduction d'impôt. On obtient une défiscalisation totale des travaux engagés sur votre bien et cela sans aucun plafond. Il est aussi important de noter que vous n'avez pas besoin de louer votre bien à la fin des travaux. C'est en bonus, tout dépend de ce que vous souhaitez faire. On profite donc d'avantages très importants. Maintenant regardons un petit peu les conditions qu'il faut respecter pour cela.

check list défiscalisation

L'ancien est d'après supairmamie.com un excellent moyen de réduire vos impôts efficacement et d'obtenir un bon rendement. Mais si les travaux vous bloque il est aussi possible de tenter sa chance dans l'immobilier neuf comme avec par exemple la loi Pinel.

Comment être éligibles à la loi Monuments Historiques ?

Pour bénéficier des avantages fiscaux il faut naturellement respecter plusieurs points. Le premier est de devenir acquéreur d'un bien immobilier classé ou inscrit sur la liste des monuments historiques français. Une fois cette étape là de faite, il faut faire des travaux de rénovation. Et pour que tout cela se passe bien, il faudra faire appel à un architecte des bâtiments de France. Il va veiller à ce que les travaux se passent bien et qu'ils respectent au mieux l'architecture initale plus celle du quartier. Il existe une liste de travaux éligibles qui rentrent en compte là-dedans.

Quelles sont les alternatives ?

Il y a bien entendu beaucoup de variantes à la loi Monuments Historiques mais aucune ne donnent un tel avantage fiscal. Par contre il en existe plusieurs qui sont bien plus accessibles. Alors pour cela le site supairmamie.com revient sur ces différentes solutions.

Loi Denormandie

C'est solution de défiscalisation qui marche beaucoup comme la loi Pinel. On retrouve plusieurs mécanismes comme c'est le cas au niveau des zones, des avantages fiscaux ou encore des plafonds. Mais vous ne connaissez peut-être pas la loi Pinel alors parlons uniquement de la loi Malraux. La première étape est d'acheter un bien dans une zone éligible. Elles sont définies par l'Etat et correspondent à des endroits avec une forte demande locatif par rapport à l'offre. Ensuite il faut réaliser des travaux éligibles dans l'objectif d'améliorer les économies d'énergie. Et enfin louer votre bien entre 6 et 12 ans.

Plus vous louez longtemps plus la défiscalisation sera importante, de 12 à 21%. Sachant que le montant maximum pour le calcul est de 300 000 euros. A noter que pour la location il faudra respecter des plafonds pour les loyers et aussi les ressources des locataires. Puisqu'il s'agit de zone avec une faible offre locative et qu'il y a des plafonds, vous pourrez louer très facilement votre bien immobilier ancien.

Déficit Foncier

Une autre solution qui peut être intéressante et plus accessible c'est le déficit foncier. Dès lors que vous effectuez des travaux sur un bien en location et que cela coûte plus que ce que ça vous rapporte : le déficit est imputable de vos impôts. Il est donc intéressant d'acheter pour l'investissement locatif une petite surface et profiter du déficit foncier pour réduire vos impôts et augmenter la valeur de votre bien.

defiscalisation quel choix faire ?

Loi Malraux

C'est une solution assez proche de ce qu'on trouve avec la loi Monuments Historiques. Il y a aussi des biens spécifiques éligbles, dans les sites patrimoniaux remarquables. Dans lesquels on trouve d'ailleurs souvent des monuments historiques. Et on doit aussi faire appel à un architecte des bâtiments de France pour que les travaux soient fait dans le plus grand respect du bâtiment. Par contre pour la défiscalisation elle est de 30% pour 400 000 euros de travaux en 4 ans. Une somme moindre mais qui reste néamoins plus accessible que la loi monuments historiques. Et pour les autres conditions il faut louer votre bien pendant 9 ans à la suite des travaux. On a donc encore une notion de défiscalisation dans l'investissement locatif. On cumule à la fois des loyers et une réduction d'impôt.